Téléchargez et imprimez ICI le n° 55 d'Atout Bridge

 

Par le petit bout de ma lorgnette

15 - De ci de là (2)

Par Guy DupontGd11

 Par le petit bout de ma lorgnette

Petite promenade, en forme de quiz, à travers des coups brillants ou spectaculaires, parfois manqués, glanés dans différentes compétitions. Tentez votre chance, à la place de ceux, champions ou non, qui ont dû faire face à la situation, à Monaco, à Lisbonne, à Saint-Cloud, à Lille, à Feucherolles, ... ou ailleurs.

Le coup de sécurité de l'année

Commençons par un petit bijou. Il est l'œuvre du Nancéien Philippe Chottin, lors de la première phase de la sélection de l'équipe Open de France pour les prochains championnats d'Europe.

 

 
AR
ADV54
V8
AR65
 
     
 
65
7
AD9742
D1073
 
 
S
Chottin
O

N
Kasler
E

      3
- - X -
4 - 4 -
5 - 6 Fin

 Une séquence bien bâtie pour atteindre le bon chelem, malgré le barrage. Ouest entame du 9 de Pique. Vous donnez trois tours d'atout. Ouest défausse sur le troisième. Ensuite ?

Solution

Que vous ont appris les enchères et le début du coup ?
Le barragiste, nanti de dix cartes noires, ne doit pas posséder de chicane rouge. Sinon, on peut estimer qu'il n'aurait pas manqué de ponctuer la séquence d'un Contre final (Lightner), pour réclamer à son partenaire une coupe dès l'entame.
Et dès lors que son résidu est de 2-1 dans les rouges, le coup est sur table ! A condition, déjà, d'avoir pris soin, comme Chottin, de terminer en main, après trois tours d'atout, pour porter l'estocade. Celle-ci consiste à jouer un petit Carreau vers le mort, et à appeler le 8, sur la petite carte fournie par Ouest...
Rideau !

 
AR
ADV54
V8
AR65
 
93
109862
R1063
92
 
DV108742
R3
5
V84
 
65
7
AD9742
D1073
 

Tenez-vous vraiment à vérifier ? Alors, vérifions ! Si Est prend du Roi, la couleur est affranchie, et vous y disposerez de cinq bonnes levées, qui suffiront à votre bonheur – après avoir pris soin de débloquer le Valet.
S'il encaisse du 10, puis rejoue Pique, on sera fixé lorsqu'on présentera ensuite le Valet de Carreau : ou bien Est fournit, et, la couleur étant 3-2, on jouera As de Carreau et Carreau coupé, pour l'affranchir, ou bien il défausse, et, ayant pris de l'As, on l'affranchira en réalisant, cette fois, l'expasse au Roi contre Ouest.
Dernière hypothèse : et si le 8 de Carreau fait la levée ? On laisse ensuite courir le Valet, n'abandonnant que le Roi, en cas de partage 3-2. Mais si ce partage est 4-1, Ouest peut tenter de vous compliquer la vie, en refusant de prendre. Qu'importe, en vérité ! S'il le fait, on se rabat alors sur les Cœurs, en poursuivant par As et Dame de Cœur, afin d'affranchir le Valet, en guise de douzième levée.
Chapeau Chottin !

Débutant ou Expert ?

La donne qui suit provient d'une ancienne finale de l'Excellence par paires Seniors du Comité du Val de Seine. Elle est riche d'enseignement, tout à la fois pour les débutants, pour les joueurs confirmés... mais aussi pour les experts-experts ! Voyez, en fin de coup, dans quelle catégorie vous méritez de figurer, selon vos réponses aux différentes questions.

 
AD83
V4
V63
ARD5
 
     
 
R6
A107
AR1085
832
 
 

 Commencez par enchérir avec votre partenaire préféré (souvent, vous-même !), dans le silence de l'opposition. A quel contrat allez-vous aboutir ?
Une séquence sobre et tonique :

SONE
1SA  - 2 -
2 - 6SA Fin

 L'ouverture d'1SA n'a pas fait l'unanimité, à Feucherolles, et pourtant ! Avec une couleur 5ème commandée par As-Roi, et deux 10, si on ne se compte pas 15 points, il faut revoir sa façon de compter...
Pour ce qui concerne le grand bond final, il paraît, certes, un peu rapide en besogne. Toutefois, avec 17 points en face d'une ouverture de 1SA, il est généralement de bon ton d'éviter d'avoir à raconter sa vie et d'appliquer la bonne vieille devise de l'Olympique de Marseille : droit au but ! Les puristes – et les plus sages – auront, non sans raison, préféré développer, pour passer par contrôles et Blackwood.
Entrons dans le vif du sujet. Ouest entame du Valet de Pique (le 5 en Est). Votre plan de jeu ?

Solution

Ayant encaissé l'entame du Roi de Pique, la première question à résoudre est : comment manier les Carreaux pour tenter d'y réaliser cinq levées ?
Ceux qui sont montés au mort à Trèfle pour présenter le Valet de Carreau ont très vite compris qu'il ne s'agissait pas du meilleur maniement, malgré l'arrivée de la Dame en Est, car le 9 quatrième accrochait soudain, en Ouest (nous verrons, ci-dessous, s'il était néanmoins possible de réaliser douze levées, après ce mauvais départ).
Ceux qui sont montés au mort pour jouer un petit Carreau vers le 10 n'ont pas eu de difficulté, en l'occurrence, pour établir cinq levées dans la couleur. Mais la manœuvre n'était pas idéale, dans la mesure où ils n'auraient réalisé que quatre levées, avec la Dame sèche en Ouest.
Le meilleur maniement consiste à commencer par encaisser l'As de Carreau (pour pêcher une Dame sèche de n'importe quel côté), et si rien de spécial n'apparaît, à remonter au mort à Trèfle pour présenter le Valet de Carreau. Ainsi, peut-on venir à bout d'une Dame éventuellement quatrième en Est – si celui-ci couvre, on note le singleton en Ouest, et après une nouvelle remontée à Trèfle, on capture le 9 de Carreau par l'impasse.

 
AD83
V4
V63
ARD5
 
V10974
R6
9742
107
 
52
D98532
D
V964
 
R6
A107
AR1085
832
 

 Ici, après l'apparition de la Dame de Carreau sur l'As, et l'assurance de réussir cinq plis dans la couleur, on se compte douze levées, et l'enjeu consiste maintenant à s'attaquer à la précieuse levée supplémentaire – TPP oblige. Comment procéder ?

Attention à ne pas vous précipiter sur les Carreaux ! Vous gâcheriez vos chances. Après As et Valet, il convient de tester les Trèfles – la treizième levée pouvant provenir d'un partage 3-3 de la couleur. Mais, en l'occurrence, vous n'êtes pas mécontent de voir Ouest défausser au troisième tour, car c'est un sympathique petit double squeeze automatique qui vous tend les bras pour quérir cette ultime levée. Vous terminez donc, en sifflotant, par le défilé de tous les Carreaux. Le premier à pâtir de la situation est Ouest. La position finale :

 
AD8
V
 
5
 
1097
R6
 
 
 
5
D98
 
V
 
6
A107
8
 
 

 Sur le 8 de Carreau, Ouest, tenu de s'accrocher à sa garde à Pique, doit sécher le Roi de Cœur, et c'est le 8 de Pique que vous écartez du mort – il a bien accompli son boulot de garde-chiourme. Est défausse un Cœur, ou un Pique. Vous achevez la manœuvre (et l'adversaire) en encaissant As-Dame de Pique, et c'est au tour d'Est de se sentir à l'étroit dans ses baskets : abandonner le Valet de Trèfle affranchit le 5, et assécher la Dame de Cœur permet la promotion du 10 (qui aurait pu tout aussi bien être le 2). Treize bonnes levées, pour un top très artistique.

 Hector le séducteur

Aux 52 tables où la donne fut jouée, cinq paires seulement ont appelé 6SA. Un seul déclarant a réussi 6SA + 1, pour le top plein. Un autre l'a chuté, et les trois autres n'ont réussi que douze levées.
Le gros de la troupe a joué 3 (ou 4) SA. Vingt-huit déclarants (plus de la moitié, c'est beaucoup) n'ont réalisé qu'onze levées (660), en partant de ce pseudo-attractif Valet de Carreau, Hector le séducteur, ce qui leur a valu une note de 27 % (un zéro très partagé). Seize ont inscrit 690 dans leur colonne (bien payé : 70 %), mais quatre seulement ont trouvé la voie du squeeze, pour treize levées – en marquant 720, ils ont pris une très bonne note : 89 %. Comme quoi, finalement, si votre technique au jeu de la carte est irréprochable, inutile de pousser les chelems.

Funanbulisme

Pour l'anecdote, et pour être complet, mais aussi pour la beauté du coup, il était néanmoins possible de réaliser douze levées, après avoir présenté le Valet de Carreau du mort. Voyez-vous comment ?

L'exercice relève du casse-tête. Si la migraine vous menace, passez à la donne suivante.
Il ne faut pas se laisser aller à affranchir les Carreaux (aucun squeeze ne serait ensuite possible), mais se contenter d'y encaisser deux levées. On poursuit en jouant Pique. Au mieux de ses intérêts, Ouest couvre du 9, pris de la Dame (sinon, le 8 fait la levée, et il reste à affranchir un Carreau). On présente alors le Valet de Cœur. Si Est ne couvre pas, le Roi d'Ouest fait la levée, et celui-ci, pour éviter d'avoir à se jeter dans une des trois fourchettes à Pique, Cœur ou Carreau, sort à Trèfle, pour le Roi. On réalise alors l'impasse à la Dame de Cœur, puis on encaisse l'As, et on achève Ouest en poursuivant par Trèfle, pour la Dame, ce qui a pour effet de le squeezer, entre ses Piques et ses Carreaux.
Si Est couvre le Valet de Cœur de la Dame, le déclarant prend de l'As, mais que fait Ouest ? S'il jette le Roi, il affranchit le 10 de Sud, qui sera encaissé, avant deux autres tours de Trèfle, et Ouest sera mis en main à Pique ou à Carreau, pour livrer les deux dernières levées dans la fourchette de l'autre couleur – belle double offrande. Et si Ouest préfère conserver le Roi de Cœur, on donne un autre tour de Trèfle, avant de rejouer Cœur à blanc, ce qui permet d'affranchir le 10 dans la manœuvre, mais le flanc gauche devra finalement vous gratifier de la douzième levée à Pique ou à Carreau, dans la fourchette de son choix ! Un joli numéro de funambule.
Besoin d'aspirine ?

 Un mariage réussi

Le célèbre tournoi du Cavendish a quitté Las Vegas pour Monaco, depuis quelques années. Il brasse beaucoup d'argent, avec sa traditionnelle vente aux enchères des équipes, puis des paires, avant les deux épreuves au programme, rondement menée par un commissaire-priseur-très-prisé de circonstance, Zia Mahmood. Une pratique, en lever de rideau, que quelques ronchons accusent de desservir la noble cause du bridge, en l'assimilant à une sorte de foire aux bestiaux. C'est mesquin.
Il n'empêche ! Le niveau des tournois était de grande qualité, même si on a regretté, cette année encore, l'absence de nombreux ténors américains.
Les Français s'y sont distingués : le tournoi par équipes a été gagné par Lorenzini-Rombaut, Soulet-Vinciguerra, et celui par paires, le plus prestigieux, par une association plutôt inattendue de deux grandes stars du bridge, que tout semble opposer, liant expérience et jeunesse, ancien et nouveau monde, Jeff Meckstroth-Thomas Bessis. Bref, le mariage réussi du soleil et de la lune, de l'eau et du feu, en quelque sorte.

Le coup suivant provient de la finale du tournoi par équipes :

 
R9
D543
RD1093
R4
 
     
 
D83
R6
AV72
D732
 
 

La séquence, dans une salle

S
Vinciguerra
O
O.Rimstedt
N
Soulet
E
M.Rimstedt
vert rouge vert rouge
    1 -
2SA - 3SA Fin

 Ouest entame de l'As de Trèfle et rejoue Trèfle. Est fournit le Valet, puis défausse un Carreau. Sur le tour de Carreau qui suit, Ouest défausse. Ensuite ?

Solution
L'entame de l'As de Trèfle, suivie du jeu à Trèfle est assez révélatrice : Ouest doit disposer des reprises nécessaires pour espérer affranchir, puis exploiter sa longue. Sans doute détient-il les deux As majeurs.
Comme vous ne disposez, après l'entame, que de sept levées, il vous faut espérer l'emporter grâce à un jeu de contretemps. Comme Hervé Vinciguerra, venez en main à Carreau et jouez Pique vers le mort. Ouest ne peut plonger de l'As sans vous offrir les deux levées qui vous manquent. Le Roi de Pique assure alors le pli et il vous reste à affranchir un Cœur. Bien sûr, si l'As de Cœur se trouvait en Est, celui-ci pourrait le fournir et procéder à une contre-attaque mortelle à Pique...
Mais tout va bien, l'entame vous a conforté dans la localisation des As majeurs. Neuf levées à votre actif, et 400 points dans la bonne colonne.

 
R9
D543
RD1093
R4
 
AV765
A9
 
 A109865
 
1042
V10872
8654
V
 
D83
R6
AV72
D732
 

 Les enchères ont pris une tournure différente dans l'autre salle :

 

S
Demuy
O
Lorenzini
N
Hurd
E
Rombaut
vert rouge vert rouge
    1SA* -
3SA X! Fin  

1SA : 14-16

 Cédric Lorenzini craint que, s'il passe sur 3SA, son partenaire s'oriente plutôt vers une entame rouge, qui pourrait a priori faciliter le jeu du déclarant. Aussi prend-il le risque de contrer 3SA, pour réclamer une entame à Pique, espérée dévastatrice.
Message reçu par Jérôme Rombaut, qui entame du 10 de Pique, une carte qui pourrait, à tout hasard, mieux éclairer le partenaire. Le mort et Ouest fournissent petit, et le déclarant prend du Roi.
Qui va l'emporter ?

Après le Roi de Pique, l'Américain John Hurd monte au mort à Carreau et joue Trèfle pour le Roi, notant le Valet en Est. Puis il encaisse tous ses Carreaux. Voilà déjà sept levées en poche, et il devrait sortir vainqueur de l'empoignade, car la potion est dure à digérer pour Ouest. La position, à six cartes, main en Nord :

 
9
D543
 
4
 
AV
A9
 
 A10
 
42
V1087
 
 
 
D8
R6
 
D7
 

 A ce stade, une seule carte peut permettre au déclarant d'encaisser encore deux levées. Il lui faut présenter la Dame de Cœur (s'il joue Cœur pour le Roi, Ouest prend, encaisse ses As noirs et sort à Cœur – Est réalisant finalement deux Cœurs). Ouest, qui n'a aucun intérêt à la refuser, prend et rejoue Cœur, mais il sera remis en main à Pique ou à Trèfle, contraint de livrer une ultime levée noire.
Toutefois, le déclarant s'est mépris dans la lecture des mains adverses ! Convaincu qu'Est avait entamé d'un 10 second à Pique, il a subodoré plutôt, à six cartes, l'As de Trèfle sec et trois Piques en Ouest (imaginant initialement Valet-10 de Trèfle seconds en Est). Et, au lieu de présenter la Dame de Cœur, il a joué Trèfle à blanc. Lorenzini n'en demandait pas davantage. Il a encaissé ses deux Trèfles, tiré l'As de Cœur et rejoué Cœur – le déblocage du Roi ne s'avérant pas salutaire pour le déclarant. Moins un, dans la transpiration générale. Et un coup de 11 imp pour les Français, bien partis alors vers la plus haute marche du podium.

Le compte est bon

Le premier championnat d'Europe mixte par équipes a eu lieu à Lisbonne. Chaque pays ayant le droit de présenter une équipe, elles étaient trente à s'aligner dans la compétition. Autant d'hommes que de femmes au départ, autant d'hommes que de femmes à l'arrivée, et autant d'hommes que de femmes sur le podium. Les hommes politiques, les capitaines d'industrie et les chefs étoilés peuvent en prendre de la graine : la parité a été parfaitement respectée.
Côté résultats, on aura noté la victoire d'une (très) jeune équipe suédoise, devant une (très) jeune équipe Lettonne. La France (Mme Gaviard-Bessis, Mme Frey-Volcker, M et Mme Cronier), dans les profondeurs du classement à mi-parcours, a opéré un prodigieux retour, en parvenant à remonter quinze places, pour s'adjuger finalement une méritante médaille de bronze.
Un petit coup de ce championnat flambant neuf et politiquement correct :

 

 
AR82
6
D1072
AV105
 
     
 
V654
A
RV3
RD842
 
 

Est donneur, personne vulnérable, les enchères à une table du match Allemagne/Russie :

SONE
vert vert vert vert
      2*
3 4** 6 Fin

2* : Multi, le plus souvent faible à Coeur ou à Pique
4** : Pour jouer 4 ou 4

 Ouest entame du 3 de Trèfle. Les atouts sont 2-2. Comment jouez-vous ?

Solution

Avec l'As de Carreau dehors, il ne faut perdre aucun Pique. Ici, vous avez un renseignement précieux : Ouest étant disposé à jouer au palier de quatre aussi bien à Pique qu'à Cœur, il pourrait fort bien détenir neuf cartes majeures, dont très probablement cinq Cœurs – connus après l'ouverture du 2 Multi de son partenaire.
Partez à la recherche des distributions précises. Après As et Valet de Trèfle, révélant le partage des atouts, présentez le 10 de Carreau, puis rejouez Carreau. La défense prend quand bon lui semble et contre-attaque à Cœur, mais vous connaîtrez le compte exact des Carreaux sur le troisième tour de la couleur. Quand Ouest défausse, les distributions apparaissent : 4-5-2-2 en Ouest, et 1-6-4-2 en Est.

 
AR82
6
 D1072
AV105
 
D1073
R10974
65
63
 
9
DV8532
 A984
 97
 
V654
A
RV3
RD842
 

 Il vous reste, dès lors, à espérer que le singleton d'Est à Pique sera le 10 ou le 9. Aussi présentez-vous le Valet de Pique, que vous laissez filer, s'il n'est pas couvert. Et si Ouest couvre, vous encaissez du Roi, puis rentrez en main par un gros honneur à Trèfle pour rejouer Pique, en appelant, cette fois, le 8 – et votre dernière perdante à Pique partira sur la Dame de Carreau. Douze levées, pour cet efficace règlement de compte.
Le chelem à Trèfle a été demandé cinq fois, et seulement trois fois réussi.

La caverne d'Ali Baba

Le monde du bridge est attristé par la disparition d'Yves Lormant, champion, prof et arbitre, mort, trop jeune, à 58 ans. C'est au tarot qu'il a décroché ses premiers succès. Au bridge, son riche palmarès s'orne des titres majeurs, Interclubs, Division nationale, Coupe de France. Avec son épouse Katia (ensemble, ils formaient une paire redoutable), ils avaient créé le Blue Bridge Club, au Cannet, devenu un phare du bridge azuréen, dans lequel ils ne comptaient que des amis.
L'imagination d'Yves était fertile. Il avait réussi ce coup extraordinaire, aux championnats du monde par paires, à Lille, en 1998. Prenez sa place, en Sud, contre une paire de cracks anglais :

 
RV854
10984
7
1065
 
     
 
D10
A63
AV1032
AD2
 
 

Ouest donneur
E/O vulnérables

 

S
Lormant
ON
Ellia
E
vert rouge vert rouge
   - - 1SA
X - 2 -
3SA ! Fin    

1SA : 12-14 H

 

 La conclusion est, pour le moins, optimiste, et ce n'est pas tout à fait le mort que vous espériez ! Ouest entame du 4 de Trèfle (4ème meilleure), pour le 5 et le Valet d'Est. Faites pour le mieux !

Solution

Le contrat paraît mort-né. Il faut faire quelque chose ! Mais quoi ? Lormant commença par mystifier la défense, en encaissant le Valet de Trèfle de l'As – et non chichement de la Dame !
Il restait à espérer l'As de Pique en Ouest (outre le Roi de Trèfle, connu après l'entame) pour tenter d'envisager de tirer les marrons du feu. Sud présenta la Dame de Pique, respectée. Elle fut suivie du 10, pris de l'As par Ouest. Bonne nouvelle !
Et la caverne d'Ali Baba s'ouvrit soudain !

 
RV854
10984
7
1065
 
A32
52
954
R9743
 
976
RDV7
RD86
V8
 
D10
A63
AV1032
AD2
 

 Mettez-vous à la place d'Ouest, convaincu que la Dame de Trèfle se trouvait chez son partenaire, après avoir constaté, sur l'entame, que le Valet avait poussé à l'As : confiant, il rejoua un petit Trèfle, à la quatrième levée, pour ne rien livrer, pensait-il, espérant même, au besoin, Dame-Valet troisièmes en Est – pourquoi pas ? Bien sûr, Lormant en profita pour appeler le 10 du mort. Et quand celui-ci fit la levée, le contrat – et le déclarant – reprirent des couleurs, avec cette mine d'exploitation soudaine de trois levées de Pique !
Mais où trouver la neuvième ?
Si vous avez bien compté, après l'ouverture d'un SA 12-14, il apparaissait que tous les honneurs manquants dans les rouges se trouvaient en Est. Le défilé à Pique fut donc difficile à digérer pour celui-ci. Il défaussa prématurément un Carreau, ce qui permit à Lormant de finir dans cette position :

 

 
 
10984
7
6
 
Spectateur à ce stade  
 
RDV
RD8
 
 
 
A
AV1032
 
 

 Le 7 de Carreau fut avancé, et quand Est suivit du 8, il fut aisé de fournir le 10, en Sud, avant d'affranchir la couleur, pour onze levées. La cerise sur le gâteau, et un top sans partage, pour ce jeu imaginatif et spectaculaire.
A noter que si Est s'était accroché à ses quatre Carreaux, Sud aurait dû garder trois Cœurs et trois Carreaux pour parvenir à réaliser dix levées. Mais, quoi qu'il en soit, dix ou onze levées, le score n'en aurait guère était modifié.
Quand la technique est impuissante, pas de limite à la ruse ! Un adage qu'Yves avait souvent su mettre à profit.

A boire et à manger

Et pour terminer, une donne du Simultané Grand Paris, organisé, l'an dernier, dans les comités de Paris, du Hurepoix, du Val de Seine, de l'Orléanais et de la Vallée de la Marne.
Il y avait à boire et à manger sur la donne 12 :

 
A83
AV
RD972
R62
 
     
 
D4
8
AV10863
AD84
 
 

Sud donneur
E/O vulnérables

SONE
vert rouge vert rouge
 1 1 2 -
3 - 4 -
4 - 4SA -
5* - 6 Fin

5* : Deux clés et la Dame d'atout (remplacée ici par le 6ème Carreau)

 Ouest entame du Roi de Cœur. Comment jouez-vous ?

Solution
Aux 454 tables, un peu moins de 200 paires seulement ont appelé un chelem.
Très facile, à 6, de réaliser treize levées, connaissant, après les enchères, la Dame de Cœur et le Roi de Pique en Ouest. Ayant pris l'entame de l'As de Cœur, vous éliminez les atouts, puis testez les Trèfles. Quand ceux-ci apparaissent 4-2, vous coupez un Trèfle, avant de défiler tous vos atouts.

 
A83
AV
RD972
R62
 
RV97
RD1064
-
V953
 
10652
97532
54
107
 
D4
8
AV10863
AD84
 

 Ouest, victime d'un banal squeeze Cœur/Pique, ne supporte pas la pression :

 
A8
V
 
 
 
RV
D
-
 
 
106
9
 
 
 
D4
 
8
 
 

 Sur le 8 de Carreau, il doit défausser la Dame de Cœur, affranchissant le Valet, ou un Pique et le déclarant termine par As et Dame de Pique (après avoir écarté le Valet de Cœur).
Résultats des courses : 940, et une note de 94 % pour ce squeeze qui tombait des cartes (mais 23 paires seulement l'ont réussi – 130 n'ont fait que douze levées). Deux grands chelems à Carreau ont été gagnés.

Mais le plus intéressant reste à venir. Bien que le contrat de 6SA, joué par Nord, n'était pas nécessairement recommandable (on peut imaginer qu'avec la garde à Trèfle en Est, le contrat aurait été mis à mal sur une entame à Pique), quelques téméraires n'ont pas manqué de s'y réfugier. Un contrat gagnable, ici, pour un super-top (on a enregistré 990 à huit tables). Comment jouer, sur une entame à Cœur ?

Comme il n'est plus question de couper un Trèfle, deux maniements peuvent se concevoir : une mise en main finale d'Ouest à Cœur, après six tours de Carreau, puis trois tours de Trèfle, en terminant en Nord (à trois cartes), pour l'obliger à jouer sous le Roi de Pique et à livrer la Dame. Ou, plus audacieux : envisager, de surcroît, une possible garde à Trèfle en Ouest, et gagner sur un triple squeeze ! En effet, après l'As de Cœur et cinq tours de Carreau, Ouest risque bien d'être démasqué, après avoir défaussé tant de cartes majeures (trois Cœurs et deux Piques). La position, à sept cartes :

 
A83
V
 
R62
 
RV
D
-
V953
 
1065
97
 
107
 
D4
 
8
AD84
 

 Que défausser en Ouest, sur le 8 de Carreau ?

 Le mieux, pour lui, consiste à écarter la Dame de Cœur, seul moyen de limiter le déclarant à douze levées !
Sinon, s'il défausse un Trèfle ou un Pique, il va succomber à un squeeze en cascade, qui rapportera treize levées au déclarant : s'il jette un Trèfle (le mort écartant un Pique), Sud poursuit par quatre tours de Trèfle, et Ouest se retrouve encore victime d'un squeeze majeur ; et s'il défausse un Pique, le déclarant encaisse As et Dame de Pique, et termine par un squeeze Cœur/Trèfle contre lui. 1020, dans les deux cas.
Une petite observation : échangeons le 8 de Pique avec le 10, et le squeeze en cascade aurait été entièrement opérant contre Ouest, pour treize levées.
Et un rappel, à l'occasion : le squeeze en cascade est un des rares squeezes à rapporter deux levées. Il est bon de s'en souvenir, lorsque ce sont deux levées qui nous manquent pour boucler un contrat !